warning clouds

Parlons du risque

29 août 2022

Ça n’a pas été de tout repos. Au cours des trois dernières années, les investisseurs sur les marchés boursiers canadiens ont enregistré des pertes de 37 % en un mois, suivies d’un gain de 109 % sur deux ans, d’un repli de 16 % sur trois mois et d’un gain de 10 % ces dernières semaines. Ce sont d’importantes fluctuations qui, dans certains cas, se sont produites en un éclair. À cela, il faut ajouter l’inflation en 2022, qui a été un sujet chaud et qui a diminué notre pouvoir d’achat, ainsi que les craintes grandissantes de récession. Pour couronner le tout, les prix dans toutes les catégories d’actif et dans l’ensemble des marchés ont eu davantage tendance à suivre la même direction, ce qui réduit les avantages de la diversification. Impossible d’imaginer un terrain plus fertile pour le risque.

Articles connexes

Informations

Le marché n’est pas brisé… seulement plus risqué

20 février 2024. L’État du marché. La pression de vente due au mouvement des stratégies actives vers les stratégies passives et la performance supérieure du…

2 minute[s] de lecture

L’état du marché

Aurions-nous trop abusé des bonnes choses?

12 février 2024. L’État du marché. Où est donc cette récession dont tout le monde parle depuis un an ou même plus? Presque partout, sauf…

2 minute[s] de lecture

L’état du marché

Analyse des valorisations

29 janvier 2024. L’État du marché. Dans ce numéro de L’État du marché, nous expliquons pourquoi les valorisations restent importantes – même dans le marché…

2 minute[s] de lecture