Patrimoine Richardson figure sur la liste des meilleurs milieux de travail pour le bien-être mental

TORONTO, le 1er juin 2021 /CNW/ – RF Capital Group Inc. (TSX: RCG) a annoncé aujourd’hui avec fierté que sa filiale en propriété exclusive Patrimoine Richardson Limitée (Patrimoine Richardson) a été nommée sur la liste 2021 des meilleurs milieux de travail™ pour le bien-être mental par Great Place to Work®, une autorité mondiale en matière de culture en milieu de travail. Il s’agit de la troisième accréditation que Patrimoine Richardson a reçu cette année en plus des 50 meilleurs milieux de travail ™ et meilleur milieu de travail pour les femmes.

Pour être inscrit sur le meilleur milieu de travail™ pour le bien-être mental, Great Place to Work® effectue une analyse approfondie et indépendante basée sur la rétroaction directe des employés de centaines organisations. Au moins 80 % des employés doivent convenir que leur milieu de travail est psychologiquement et émotionnellement sain.

Kish Kapoor, Président et chef de la direction, a déclaré : « Nous sommes très fiers d’être reconnus pour la façon dont nous nous traitons et apprécions les uns les autres. La dernière année a été tellement difficile pour le bien-être mental et recevoir ce prix aujourd’hui est particulièrement poignant. C’est une forme importante de reconnaissance que nous adopterons et continuerons d’honorer. C’est aussi un autre appui puissant de notre culture, de notre entreprise et de nos employés. »

Articles connexes

Stratégie des investisseurs

Obstacles en vue au deuxième semestre

3 juillet 2024. Stratégie des investisseurs. On dit que la tendance ne trompe pas. Si c’est vrai, le deuxième semestre s’annonce plutôt calme, à l’image…

3 minute[s] de lecture

Impôts

Changements proposés au taux d’inclusion des gains en capital

Depuis qu’elle a été annoncée dans le budget fédéral 2024, la hausse du taux d’inclusion des gains en capital, qui entrera en vigueur à compter du…

3 minute[s] de lecture

L’état du marché

Un air de déjà-vu

24 juin 2024. L’état du marché.

3 minute[s] de lecture