graphs showing market volatility

Un bon départ pour le deuxième

Août 2022.
Stratégie des investisseurs.

On pourrait penser qu’avec la hausse de l’IPC, la FED allant à 75 pb, la Banque du Canada à 100 pb et le PIB américain affichant un deuxième trimestre consécutif de croissance négative, que le spectre de la récession augmente et que l’avenir semble désastreux. Pourtant, les marchés se sont redressés ce mois-ci, renforçant l’idée que le point de départ du marché compte autant que le flux des nouvelles. Après un mois de juin terrible, l’indice S&P/TSX a progressé de 4,7 %, le S&P 500 de 9,2 % et le Nasdaq de 12,3 % en juillet. Pendant ce temps, les rendements obligataires ont chuté en raison des craintes de récession. Bien que beaucoup se soient plaints de la corrélation positive entre les actions et les obligations cette année, réduisant temporairement l’efficacité du développement du portefeuille, celle-ci est agréable lorsque tout augmente.

Articles connexes

Stratégie des investisseurs

Boucle d’or et les ours porteurs de mauvaises nouvelles

7 mai 2024 Stratégie des investisseurs. Les bonnes et les mauvaises nouvelles se succèdent ces jours-ci. Bien que nos inquiétudes concernant une récession se soient…

2 minute[s] de lecture

Informations

L’importance de se demander « pourquoi? »

2 avril 2024. Stratégie des investisseurs. Le premier trimestre 2024 étant derrière nous, on se pose trois questions. Pourquoi on est positionné de la sorte?…

2 minute[s] de lecture

Stratégie des investisseurs

Tout ce qui monte redescend

5 mars 2024. Stratégie des investisseurs. L’histoire des marchés regorge de bulles, mais tout ce qui monte redescend. Quelle sera la prochaine bulle : crypto,…

2 minute[s] de lecture